Le stress d'un vigneron...

Publié le par Marionpla

Savez-vous ce que c'est que de  travailler au milieu

 des cigales ?

  

 

 

P1010353.JPGP1010347-copie-1.JPG

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8h00…dés que la température ambiante atteint 22°, les voilà ces ventriloques de la garrigue qui commencent leur concert et cela parfois jusqu'à 23h30.

 

Cette diva est en réalité un Ténor; voire un Baryton car seuls les mâles possèdent des organes chanteurs. Xénarques de Rodhés écrivait déjà avec malice

 

"heureuses les cigales car les femelles sont muettes"

 

 

La mélodie la plus fréquente est celle de l'appel nuptial que le mâle lance en continue en se fondant immobile sur les ceps de vignes en attendant l'arrivée d'une femelle envoûtée par la sérénade.

Il est temps aussi pour le vigneron que je suis ,

de passer dans les rangées observer l'état sanitaire de ma future vendange

 

"Instant de rencontre"

 

Cette proximité déplait à cette hôte qui le fait entendre.

Le son devient rauque et est émit avec le maximum de puissance .

A mon arrivée la cigale lâche une plainte de détresse et s'enfuie en lâchant en ma direction un jet d'urine!!!

 Alors l'illustre diva des garrigues dont les vocalises sont louées par toute l'imagerie populaire du midi est en réalité un insecte qui m'énerve grave .Cependant je ne conçois pas l'été sans elles et leur hymne au soleil.

 

 

Quand cet symphonie devient assourdissante;

c'est l'heure de la sieste...

 

P1010337.JPGP1010338-copie-1.JPG

Qu'elle belle saison que celle des cigales alors chantez encore

ce chant nuptial et sans rancunes Mesdames…

Commenter cet article